NOS CHATS : Les maîtres félins...

Chacun son assiette

L'histoire d'amour avec nos chats commença avec, un jour, l'invasion dans notre cher potager de petits rongeurs très gourmands... Ces derniers, mulots et campagnols, se trouvant fort aise à grignoter nos beaux fruits et légumes, ainsi que nos belles jardinières de fleurs, se donnèrent le mot tant et si bien qu'il devinrent trop nombreux... Jusqu'à tard dans la nuit, on pouvait entendre leur joyeux bal... jusque sous notre toit... Même nos amis les écureuils finirent également par se joindre à eux pour participer à la fête, croquant à leur tour tout ce qu'ils trouvaient à nos fenêtres... Cela ne pouvait durer davantage !

Nous avons essayé de mettre au jardin des répulsifs naturels pour ces petits rongeurs trop taquins... Vieilles recettes soi-disant éprouvées !...

Le purin d'orties... efficace vraiment trop peu de temps...
Le purin de sureaux... idem... En plus, çà sent trop trop mauvais !...
L'harissa... trop piquant... surtout pour piéger les jardiniers eux-mêmes... (ne riez surtout pas !)

Nous avons disposé un peu partout des cages avec des appâts... mais sur 1 animal attrapé, 100 continuaient toujours à venir nous narguer... De plus, à la limite du ridiculement respectueux de la Nature... nous faisions des kilomètres pour relâcher nos pauvres victimes...

Bref, excédés et bien décidés à nous faire respecter, mais tout de même un peu à contre cœur, nous employâmes la terrible technique de la colle glue... Cruelle mais efficace, nous en mimes sur le passage de nos ennemis à 4 pattes...

Quelle ne fut pas notre stupeur quand, un matin, une masse brune gisait sur le sol de notre terrasse ! Quelle horreur ! Il s'agissait là d'un bel oiseau de nuit qui, au lieu d'être remercié pour son aide, s'était collé à nos planchettes de bois engluées... Désespérés, nous l'avons tout d'abord cru mort ... Puis, finalement, nous avons constaté qu'il bougeait encore... Ouf ! Très Grand Merci ! Autant vous dire que la colle fut dès lors définitivement remisée...

Il s'agissait d'un magnifique Grand Duc qui, le temps de sa convalescence chez nous, fut baptisé Lolotte (nous n'avons jamais su en fait s'il était mâle ou femelle...). Pendant 4 jours, sur les conseils avisés d'un ancien du Col de Turini, chasseur et sans doute braconnier dans son jeune âge, nous lui avons donné toute notre attention pour le soigner... le nourrir aux vers de terre... Quel rapace majestueux et sauvage ! Mécontent de son état, il nous crachait dessus comme un félin... A la fin du 4ème jour, au crépuscule naissant, Lolotte est parti... tout méfiant et surpris de se trouver à nouveau libre... Il a disparu dans la forêt et dans les hautes fougères... enfin à sa place...

Nous pensons souvent à lui à travers nos balades dans les bois et nous aimons à penser qu'il nous surveille et nous aide encore... de loin...

Après cet épisode rempli d'émotions fortes, il était tant pour nous d'envisager de prendre des chats qui tiendraient à distance nos amis les rongeurs et préserveraient l'équilibre nécessaire à tous au sein de notre Mère Nature.

A cette époque, notre plus proche voisine Martine, chevrière de son état, à 2 km de notre chalet, eût la naissance dans sa ferme de plusieurs chatons qu'elle devait absolument placer. Ces adorables créatures couraient au milieu des chèvres, des poules et des chiens, tout çà dans une belle pagaille... Nous avons pris 2 petites femelles, réputées meilleures chasseresses, juste après leur sevrage.

Tout d'abord, Craquotte... qui se révéla finalement être un mâle... Bravo ! Il faudra réviser nos leçons d'anatomie !... Nous l'avons donc appelé CRACOUILLE... Évidemment !... Petit, il était roux clair,  puis il vira au crème...

CRACOUILLE est très costaud, mais très craintif... Il n'aime pas trop le monde autour de lui... ni être enfermé trop longtemps dans la maison... Un peu sauvage, il aime observer de loin... aller voir les Lamas... se camoufler dans les granges de foin... Il nous fait rire parfois quand il fait le pataud... Seul Christian peut vraiment l'approcher et lui prodiguer toute la tendresse et l'affection qu'il désire... Il est alors très très calin... Ne le dites à personne, mais Monsieur est castré...

Jeu du chat et de la souris... Ouïe !Ensuite, PATCHOULI... Européenne tigrée grise de petite taille... Excellente chasseresse, très intelligente et très agile...C'est elle la meneuse de la tribu des chats. Elle adorerendre visite aux Lamas... se rouler par terre avec eux... et souvent leur piquer la vedette lors des visites... Elle est très sociable, adore les calins et les siestes prolongées avec ses « papas ». Christian et Philippe sont évidemment tombés sous son charme et la chouchoute tout particulièrement... lui octroyant même des privilèges qui, au départ, n'étaient absolument pas envisageables... Christian & Philippe tente tout de même de lui inculquer les bonnes manières... Sa spécialité : défaire les piles de linges dans les placards du chalet... faire bisquer Philippe... en étant surtout très démonstrative avec Christian... C'est une adorable petite peste !...

Après sa disparition pendant plusieurs jours et une grande frayeur réciproque, due notamment aux animaux sauvages du Parc National du Mercantour présents alentour : renards... rapaces... lynx... et à certains humains malveillants... PATCHOULI a été opérée...

Toutefois, avant cela, malgré l'isolement de notre Exploitation et le peu de voisins, PATCHOULI a réussi à mettre au monde 3 chatons merveilleux : un mâle qui est sa copie conforme... une femelle dite « écaille de tortue »... une autre femelle rayée rousse comme un vrai tigre... De très gentilles familles ont depuis adopté deux de nos bambins... Ils vont bien et sont très heureux. La dernière est restée chez nous, et s'appelle CANNELLE.

L'heure de la tétée

CANNELLE est donc née sur l‘Exploitation LES LAMAS DU MIRADOU. Elle est d'une surprenante beauté et sauvage comme un vrai tigre du Bengale... aux griffes acérées... Comme CRACOUILLE, elle observe tout avec une infinie minutie et déteste être enfermée dans la maison ou prise dans les bras... Même Christian et Philippe ne peuvent l'approcher qu'après maintes et maintes précautions... C'est toujours elle qui décide...

Les Yeux de Cannelle               Portrait de Cannelle

Quand l'hiver, son froid et les hautes chutes de neige arrivent, le sous-sol du chalet devient un refuge coquet, aménagé de panières, couvertures et mangeoires toujours remplies... La chatière isole confortablement nos 3 chats et leur permet aussi d'aller explorer les étendues blanches des environs... Ils n'ont rien à envier à leur cousin le lynx !... L'hiver est une saison tranquille pour nos chats... Les soirées calmes devant la cheminée sont très appréciées par certains...

3 Dormeurs...         Pause calins avec Christian          Gros dodo calin

Vous connaissez donc à présent tous nos chats...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×